En images : Au G20, les dirigeants se retrouvent avec le sourire malgré les tensions

© Leon Neal/Pool via REUTERS

Guerre en Ukraine, tensions avec la Chine, menace nucléaire, crise climatique… le sommet du G20 s’annonce vaste et complexe. La réunion rassemblant les chefs d'Etats s’est ouverte ce mardi à Bali, en Indonésie, dans un climat géopolitique particulièrement éprouvant. En l’absence de Vladimir Poutine, qui a annoncé qu’il ne viendrait pas, les retrouvailles ont semblé plutôt cordiales. Des premières poignées de mains entre dirigeants à de francs sourires durant le déjeuner qui s’est tenu ce 15 novembre, tous se sont affichés avec bonne humeur, avant d’entamer leurs discussions.

Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu en marge de l’ouverture officielle du sommet, notamment entre le président chinois Xi Jinping et Emmanuel Macron. Au cours de cet entretien, le chef de l’Etat a demandé à son homologue d’intervenir auprès de Vladimir Poutine afin de le convaincre d'arrêter «l'escalade» en Ukraine. En réponse, Xi Jinping a «apporté son soutien aux efforts de médiation européens».

Le président chinois a également eu un long rendez-vous avec Joe Biden, de plus de trois heures, durant laquelle les deux ont tenté de renouer les liens entre Washington et Pékin. Le sommet se termine mercredi 16 novembre. En plus du Groupe des Vingt, d’autres hauts responsables sont présents sur place, dont le président de la Fifa, Gianni Infantino, qui a appelé mardi à observer un cessez-le-feu d'un mois en Ukraine durant la période du mondial de football.


Lire la suite sur ParisMatch