Cette image de la saison 7 de "Game of Thrones" alimente la plus vieille théorie de la série

Célia Cazale
À la fin de la saison 6 de "Game of Thrones", Samwell Traly et Gilly ont rejoint la grande bibliothèque des Mestres à Oldtown.

SÉRIE TV - Une image vaut mille mots, dit le proverbe. La diffusion de nouvelles photos de "Game of Thrones", ce jeudi 20 avril, a donné l'occasion aux fans de montrer leurs talents d'observateurs. Alors que la septième saison est attendue le 16 juillet aux États-Unis, un indice fait renaître la principale théorie de la série.

Sur le forum Reddit, parmi les quinze visuels révélés, la photo du duo formé par Samwell Traly et Gilly, la sauvageonne, a retenu l'attention des plus fins enquêteurs. À la fin de la sixième saison, nous les laissions dans la grande bibliothèque des Mestres (un Ordre de savants) à Oldtown, pour que Sam y étudie. Aujourd'hui, c'est justement en pleine lecture que nous les retrouvons.

Si certains ne voient qu'une banale scène entre les tourtereaux, pour les ultrafans c'est une autre affaire. Ils ont sous leurs yeux un indice de plus pour percer le plus grand mystère de l'univers médiéval-fantastique imaginé par George R.R. Martin.

La grande question est: Que peut bien lire Gilly? En zoomant sur la page de son livre, un utilisateur du forum a réussi à décrypter les quelques lignes.

"À Asshai (ndlr. une ville très loin de Westeros) il y a des traces d'une telle obscurité et d'un héros qui l'aurait défiée avec une épée rouge. Cela s'est passé bien avant la création de Valyria, (ndlr. l'actuelle capitale des territoires libres de Daenerys Targaryen), à l'époque durant laquelle la ville de Old Ghis formait un empire. Cette légende s'est répandue à l'ouest de Asshai. Les partisans de R'hllor affirment que ce héros s'appelait Azor Ahai et prophétisent son retour. Dans sa collection de récits et légendes 'Jade Compendium', Colloquo Votar (ndlr. un explorateur qui a traversé la mer de Jade vers les terres de l'Est) raconte une légende curieuse venue de la ville de Yi Ti. Elle raconte que le soleil a caché son visage pour toujours au reste de la Terre, honteux que quelqu'un puisse le découvrir, et que le désastre a été évité seulement grâce aux...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages