L'image que les Français ont de leur corps a évolué depuis le confinement

L'image que les Français ont de leur corps a évolué depuis le confinement

Le confinement lié à l’épidémie du Covid-19 a été l’occasion, pour les Français, de faire le point sur leurs habitudes et leur mode de vie. Une période pendant laquelle ils ont ressenti un changement dans la relation avec leur corps.

Si le confinement a été psychologiquement difficile à vivre pour la plupart des Français, il semblerait qu’il en ressorte tout de même quelques bénéfices. Pour bon nombre d’entre nous, cette période a été l’occasion de faire un point son mode de vie. En témoigne une étude réalisée par FEELEAT, l’application qui suit le quotidien de ses utilisateurs dans la gestion de leurs troubles alimentaires. 65% des personnes interrogées ont profité du confinement pour atteindre leurs objectifs santé. 51% déclarent même que ce confinement a été plus que positif. Certains ont enfin trouvé le temps de prendre soin d’eux et d’écouter leur corps afin d’atteindre les objectifs qu’ils s’étaient fixés : perdre ou prendre du poids. 43% ont même pris de nouvelles habitudes qu’ils espèrent conserver. Le plus dur étant de tenir sur la durée…

Pis, 74% des sondés estiment ressentir un changement dans la relation avec leur corps. 36% disent même avoir une meilleure image de leur corps qu’avant.​ Il faut dire que beaucoup ont profité du confinement pour se recentrer sur eux-mêmes et se poser les bonnes questions.

Des nouveaux complexes

Sport en ligne, cuisine plus saine… sont autant de bonnes résolutions qui ont été prises au cours de ces quelques mois. Mais cela est tout de même à relativiser puisque 25% des interrogés déclarent avoir subi l’apparition de nouveaux complexes lors de ce confinement.

Gros point négatif relevé par l’étude : 80% des français déclarent avoir subi une pression supplémentaire dans la gestion de leur alimentation. 64% déclarent même avoir connu des situations de compulsions ou de restrictions alimentaires.​ Il semblerait que les réseaux sociaux aient été sources de pression pour leurs utilisateurs : photos Avant / Après,   angoisse de la balance, sport à outrance…. Difficile d’être serein en tout point…