Une image de cercueils de migrants utilisée pour mettre en doute la pandémie du COVID-19

·4 min de lecture

Une photo de cercueils alignés circule à nouveau en ligne depuis le 27 décembre : elle est relayée par des comptes qui tentent de nier la réalité de l’épidémie de Covid-19 en affirmant qu'elle a été utilisée pour montrer des morts du Covid en Italie, alors qu'elle montre les victimes d'un naufrage au large de Lampedusa en 2013. Cette erreur est avérée, notamment dans une bande-annonce d’un documentaire sur le Covid, mais elle ne permet pas de remettre en cause le bilan de l’épidémie en Italie.

La photo a été inclue dans la bande-annonce du documentaire de Simona Ventura intitulé “Les 7 jours de Bergame”, que la réalisatrice a publié sur son compte Facebook le 23 août 2021. Le documentaire, présenté à la Mostra de Venise en 2021, porte sur les décès provoqués par le COVID-19 dans cette ville du nord de l’Italie, en mars 2020. La photo apparaît à la 46e seconde, suivie d’autres photos de victimes du virus à Bergame en mars 2020.

Un montage circule sur Facebook avec la photo comme sur cette publication du 27 décembre. Dans le montage, la photo a été duppliquée et un filtre de couleur y a été ajouté, ainsi qu’une étiquette, pour montrer que cette image a été détournée. La légende affirme que la photo a été utilisée pour montrer des victimes de la pandémie du Covid-19 à Bergame, en Italie, et explique qu’elle montre en réalité des migrants naufragés à Lampedusa en 2013.

Le montage circule sur Facebook et Twitter en français, en anglais, et en italien, comme avec cette publication du 29 décembre 2021.

Les légendes de certaines publications en concluent que le virus - et sa létalité - seraient une exagération ou une invention. Cette publication du 31 décembre 2021 affirme par exemple : “Dans cette Opération COVID, tout est faux !”

Une photo de migrants victimes d’un naufrage, faussement associée aux morts du Covid-19

Une recherche d’image inversée (voir ici comment procéder) via l’outil gratuit en ligne InVid Verify permet de retrouver la photo originale. Elle a été prise par Alberto Pizzoli, photographe de l'agence de presse AFP le 5 octobre 2013.

La photo montre en réalité des corps de réfugiés après un naufrage au large de l'île de Lampedusa le 3 octobre 2013. Lors de cette catastrophe, plus de 360 ​​migrants, pour la plupart érythréens et somaliens, sont morts. Le bateau transportait environ 500 passagers à destination des côtes européennes.

Le photographe Alberto Pizzoli a déclaré à l’AFP Factuel : "cette image a été prise à Lampedusa le 5 octobre 2013. J'étais là et je me souviens de cet endroit, qui est un hangar d'aéroport".

Il y avait donc bien une erreur dans la bande-annonce du documentaire. Elle a été corrigée : la vidéo sur Youtube a été supprimée, et Simona Ventura a remplacé la vidéo sur son profil Facebook le mardi 24 août 2021 par une seconde version, où on peut voir à la 46e seconde une autre photo, celle d'une morgue pendant la crise sanitaire à Bergame, à la place de la photo des victimes de Lampedusa.

Une photo utilisée pour remettre en doute la réalité de la létalité du Covid-19

Des recherches sur les réseaux sociaux permettent de voir que la photo a été utilisée à tort pour illustrer les victimes causées par la crise sanitaire dès avril 2020.

C’est après une vérification du site d’information italien NeXt Quotidiano en mars 2020, montrant que l’image avait été détournée, que des comptes souhaitant démontrer que les chiffres des victimes du Covid-19 seraient exagérés, l’ont reprise.

Le montage émerge alors sur les réseaux sociaux dès mai 2020.

En mars 2020, la ville de Bergame avait été durement frappée par la première vague de Covid. Elle avait eu recours à des camions militaires transportant des cercueils en pleine nuit vers d'autres communes du nord de l'Italie, les services mortuaires de la ville n’arrivant plus à faire face.

Ce reportage de France 24 montre des cercueils de victimes du Covid bénis par un prêtre à Bergame.

Cette image montre une autre bénédiction de 90 cercueils par le curé de l'église de San Giuseppe à Seriate, une ville proche de Bergame, prise par l’agence de photo italienne Independent Photo Agency le 28 mars 2020.

Le 6 janvier 2022, l'Italie comptait plus de 138 000 décès dûs au Covid-19.

Cette photo, parfois utilisée à tort pour montrer les victimes du Covid-19, a donc été reprise par des comptes mettant en doute les chiffres de décès du Covid-19.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles