Ils étaient dix : "elle mérite un oscar" "trop drôle" les twittos sous le charme d'une comédienne de la nouvelle série d'M6

·5 min de lecture

Ce mardi soir, M6 programmait le début de sa nouvelle mini-série Ils étaient dix, adaptée d'un roman d'Agatha Christie. Un slasher-movie français plutôt étonnant auquel les internautes ont d'abord réservé un accueil glacial, avant de se laisser prendre au jeu. Manon Azem, l'une des comédiennes au casting, les y a visiblement aidés.

Capture écran M6 direct
Capture écran M6 direct

Ce mardi 17 août 2021, M6 diffusait les premiers épisodes de sa mini-série Ils étaient dix. Une adaptation libre du célèbre roman d’Agatha Christie publié en 1940 en France sous le titre Dix Petits Nègres. Si l’intrigue de ce dernier se déroulait dans les années 1930, la série d'M6 l'a transposée à notre époque, avec des personnages allant de l'ancienne policière de la crim' à la "fille de banlieue".

Le pitch : dix personnes - cinq hommes et cinq femmes -, se retrouvent dans un hôtel désaffecté sur une île déserte. Très vite, ils vont réaliser qu'ils sont en fait prisonniers de l'île, sans aucun moyen de communiquer avec l'extérieur, et qu'ils sont tués les uns après les autres pour des raisons mystérieuses. Des pièges mortels en lien avec leur passé leur sont tour à tour tendus. "Vous avez tous un point commun, vous avez tous commis un crime. Un secret honteux finit toujours par se payer […] et le prix est inestimable", les menace une voix sortie de nulle part.

Entre flashback plus ou moins lointains de leur passé, et scènes d'épouvante dans l'hôtel, la mini-série est plutôt atypique pour une production française. Son budget lui aussi est inhabituel : les six épisodes de 52 minutes ont coûté plus de 9 millions d'euros ! Le risque pris par M6 a-t-il été payant aux yeux des internautes ? Sur twitter, les avis ont été mitigés et ont surtout beaucoup évolué au fil de la soirée.

Au début du premier épisode, les internautes se sont montrés très critiques à l'égard de l'adaptation du roman. Certains puristes ont jugé que l'œuvre d'Agatha Christie était purement et simplement "massacrée", et que la célèbre écrivaine avait de quoi se "retourner dans sa tombe".

Beaucoup ont aussi déploré le jeu de certains acteurs, se rapprochant à leurs yeux un peu trop du théâtre, ainsi que les effets spéciaux jugés peu convaincants.

Mais les avis ont été de plus en plus positifs à mesure que la soirée avançait. Au fil des minutes, les réticences du départ ont chez certains laissé place à de la curiosité. Finalement, certains téléspectateurs ont admis s'être laissé séduire dès le deuxième épisode et ne plus avoir envie de changer de chaîne.

Des affinités avec certains personnages ont commencé à apparaître : Kelly, la fille de banlieue débarquée sur l'île avec son chien, a tiré son épingle du jeu. Les twittos ont loué son côté drôle et ont souligné l'implication et la beauté de son interprète, la comédienne Manon Azem.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles