Ilona Smet, la petite fille de Johnny, gênée par une question sur sa famille

Ilona Smet est une jeune femme discrète. Si elle poste régulièrement des clichés d’elle, de son compagnon ou encore de son chien sur son compte Instagram, la jeune femme a une utilisation des réseaux sociaux bien particulière. « Je trouve que les réseaux sociaux imposent de se protéger encore plus, Instagram, ça peut rendre parano, on est très vite jugé, et ce que l’on y dit peut être repris ou déformé », confie-t-elle, ce vendredi 6 décembre, dans les colonnes de Madame Figaro, magazine dont elle fait la couverture au côté de sa mère Estelle Lefébure. Si elle est consciente de faire partie d’une famille plus exposée que la moyenne – elle est la petite-fille de Johnny Hallyday et la fille d’Estelle Lefébure et de David Hallyday - Ilona Smet cherche par tous les moyens à se protéger. Parmi les sujets que la jeune femme n’aime pas aborder dans les médias, il y a son couple, dont elle parle très peu, mais également son grand-père.

« Certains voudraient savoir à tout prix ce que l’on pense. Mais on doit se protéger pour rester discrets. Pourquoi devrait-on, nous, étaler partout nos affaires familiales ? », s’interroge la fille de David Hallyday dans les colonnes de Madame Figaro, ce vendredi 6 décembre. « Nous sommes une famille comme les autres », assure-t-elle. Face à la tornade médiatique qui entoure la famille Hallyday, et particulièrement Laeticia, depuis la mort du rockeur, Estelle Lefébure reste un soutien de taille pour ses filles : « Je suis là pour protéger mes filles et,

Retrouvez cet article sur GALA

Mohamed Bouhafsi, journaliste de BFM TV victime d’attaques racistes sur les réseaux sociaux, s’insurge
Le prince William est rentré de sa tournée dans le Golfe… juste à temps pour voir ses enfants avant de dormir
Mariage de Beatrice d’York : ce gros deal financier qui échappe à ses parents Sarah Ferguson et Andrew
Nicolas Sarkozy : comment sa première femme l’a aidé dans sa carrière politique
Kristen Stewart se confie sur ses cheveux courts et son style sexy : " je déteste la demi-mesure "