Mimi Choi, reine des illusions d’optique en maquillage

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

MAQUILLAGE - Il y a bien une raison pour laquelle les maquilleurs professionnels sont appelés make-up artists en anglais. Mimi Choi en est la preuve. Cette jeune chinoise de 36 ans résidant à Vancouver, au Canada, crée des illusions hyperréalistes avec du maquillage, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. En moyenne, elle consacre 5 heures à chacune de ses réalisations.

Ancienne institutrice, elle a commencé à se passionner pour le maquillage en 2014. Après avoir suivi des cours à Blanche MacDonald, une école de beauté vancouvéroise, elle s’est perfectionnée et est devenue maquilleuse illusionniste. Dans un entretien accordé à Allure, Mimi explique : « Mon but principal à travers chaque nouveau look est de surpasser le précédent, parce que je suis ma pire critique et ma propre compétition. Il est devenu difficile de m’impressionner moi-même, mais ça me motive à continuer d’essayer. »

Impressionner, elle le fait quotidiennement sur les réseaux sociaux où elle cumule plus de 4 millions d’abonnés. Mais son talent dépasse les écrans et se fait même connaître à Hollywood. Lors du MET Gala 2019, elle a réalisé le maquillage sensationnel de l’acteur américain Ezra Miller.

Son approche du maquillage, elle en convient, « n’est pas traditionnellement belle ». « Mais ce n’est pas ça le principal. Il s’agit d’exprimer sa vraie personnalité, même si elle peut être bizarre ou inhabituelle pour les autres », affirme-t-elle à The Guardian. Dans un futur proche, elle aimerait étendre ses créations à l’ensemble de son corps afin de le mettre en scène dans des situations surréalistes.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

À voir également sur Le HuffPost : Ce jeune boulanger français transforme les viennoiseries en œuvres d’art

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles