Ille-et-Vilaine: le mari de Magali Blandin, disparue depuis le 11 février, en garde à vue

Mélanie Vecchio avec Jeanne Bulant
·1 min de lecture
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin.  - BFMTV
Une enquête en disparition inquiétante a été ouverte pour retrouver la trace de Magali Blandin. - BFMTV

Le mari de Magali Blandin, cette femme de 42 ans portée disparue depuis le 11 février à Montfort-sur-Meu, en Ille-et-Vilaine, a été placé en garde à vue à Rennes ce jeudi en début d'après-midi, a-t-on appris d'une source proche du dossier.

Une information judiciaire a été ouverte dans le cadre de la disparition de cette éducatrice spécialisée mère de quatre enfants, et plusieurs personnes ont été placées en garde à vue. Lundi, le parquet a annoncé que son mari s'était présenté le 25 fevrier dernier pour dénoncer des faits d'extorsion de fonds dont il dit avoir été victime.

Une plainte pour violences conjugales classée

La disparition de Magali Blandin a été signalée le 12 février par une collègue de travail, elle-même alertée par l'école constatant qu'elle ne s'était pas présentée pour récupérer ses enfants, avait précisé le procureur dans un communiqué vendredi dernier.

D'importantes recherches ont été lancées par la gendarmerie depuis fin février afin de la retrouver, notamment dans et autour des cours d'eau, des berges, des points d'eau statiques de la région, sans succès.

Selon le communiqué du procureur, Magali Blandin souhaitait se séparer de son conjoint et avait quitté en septembre leur domicile de Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) avant de louer un appartement à Montfort-sur-Meu. Elle avait également déposé plainte pour violences conjugales, une plainte qui avait été classée.

Article original publié sur BFMTV.com