Ille-et-Vilaine: l'homme touché accidentellement par un chasseur est mort

·1 min de lecture
Un chasseur à Vouvray (Indre-et-Loire) le 9 décembre 2016. (Photo d'illustration) - Guillaume Souvant - AFP
Un chasseur à Vouvray (Indre-et-Loire) le 9 décembre 2016. (Photo d'illustration) - Guillaume Souvant - AFP

876450610001_6280392734001

C'est un tournant dans l'enquête. L'homme, touché accidentellement par le tir d'un chasseur alors qu'il circulait sur la route à quatre-voies entre Rennes et Nante le 30 octobre, est mort ce jeudi. Blessée au cou, la victime âgée de 67 ans avait été transporté au CHU de Rennes dans un état critique.

En raison de son décès, le parquet de Rennes estime que "la délivrance d’un réquisitoire supplétif du chef d’homicide involontaire lors d’une action de chasse par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence" est nécessaire.

Un chasseur mis en examen

Le suspect, un chasseur de 69 ans, est actuellement mis en examen et placé sous contrôle judiciaire avec notamment "interdiction de porter une arme (...), de participer à toute action de chasse (...), de communication avec tout membre de la fédération de chasse d'Ille-et-Vilaine" ainsi qu'"avec tout participant à l'action de chasse en cause". Ce nouvel accident intervient après que le candidat EELV à la présidentielle Yannick Jadot a dit vouloir interdire la chasse le week-end et pendant les vacances scolaires. Il a justifié sa proposition en évoquant les nombreux accidents de chasse touchant les particuliers, prenant l'exemple la veille d'un "promeneur en Haute-Savoie, qui a pris une balle à côté d'un cimetière".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles