Ille-et-Vilaine : l'arrêté anti-pesticides du maire de Langouët suspendu par le tribunal administratif

franceinfo

Le tribunal administratif de Rennes a ordonné mardi 27 août la suspension de l'arrêté pris par Daniel Cueff, le maire de Langouët (Ille-et-Villaine), limitant l'épandage de pesticides sur sa commune, rapporte France Bleu Armorique.

Daniel Cueff était convoqué jeudi 22 août au tribunal administratif de Rennes pour avoir pris en mai un arrêté interdisant l'usage des pesticides à 150 mètres des habitations ou des locaux professionnels, arguant qu'il était destiné à "protéger" les habitants de sa commune. Un arrêté que la préfecture avait estimé illégal, considérant qu'il n'est pas dans les attributions d'un maire de prendre une telle mesure.

Le président de la République m'avait donné raison sur le fond mais pas sur la forme. Logiquement, le tribunal ne pouvait pas désobéir au chef de l'État.

Daniel Cueff

à France Bleu Armorique

"Ce mardi matin, la ministre de la Transition écologique me donne raison", poursuit-t-il. "Je partage totalement la préoccupation du maire de Langouët : je mettrai en consultation dans les prochains jours un projet de nouvelle réglementation [sur les pesticides]", déclarait en effet Élisabeth Borne un peu plus tôt sur France Inter.

"Cela fait dix ans que l'on attend", déplore le maire de Langouët. "Aujourd'hui de nombreux maires sont sollicités (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :