Ille-et-Vilaine : un adolescent retrouvé mort dans des circonstances troubles

Une mort troublante. Ce dimanche 28 août, le corps d'un adolescent a été retrouvé mort à Vignoc, au Nord de Rennes (Ille-et-Vilaine). Le cadavre, qui gisait, inanimé, devant la clôture de la maison familiale a été découvert vers 8 heures par des riverains. Rapidement, les enquêteurs ont constaté d'importantes lésions sur le corps de la victime. Et deux jours après, l'autopsie a rendu ses premières conclusions.

"Le décès serait lié à un enfoncement de la boîte crânienne", a indiqué le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, qui a précisé que l'examen "a permis de constater d'autres lésions" sur le corps du jeune homme, confirmant la thèse du meurtre.

Du sang de la victime découvert dans la maison

Le beau-père de la victime a été interpellé dimanche puis mis en examen ce mardi pour homicide volontaire par personne en état d'ivresse. L'homme, âgé de 34 ans et de nationalité américaine, a fermement nié les faits qui lui étaient reprochés lors de sa garde à vue. "Il a confirmé sa présence au domicile familial en fin de nuit mais a contesté être l'auteur des faits", a précisé le parquet. Le suspect a été mis en examen "en raison des indices graves et concordants relevés" par les enquêteurs de la brigade de recherches de Rennes. Ils ont notamment découvert le sang de la victime dans la maison. Sans antécédent judiciaire, le beau-père a été placé en détention provisoire. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un garçon de 9 ans meurt après avoir été piqué par un moustique
Parents suspects et coquette récompense : la disparition d'une fillette reste un mystère
Maison de l'horreur dans le Pas-de-Calais : "j'aurais voulu qu'ils aillent en prison", un des enfants rescapés fond en larmes
Disparition d'Amélie Gervais : la police lance un appel à témoins pour retrouver une Mosellane de 39 ans
TÉMOIGNAGE À 41 ans j'essaie d'avoir un enfant avec mon mari de 74 ans