Ille-et-Vilaine : une initiative pour limiter le bruit dans une cantine scolaire

À l'entrée de la cantine, les enfants sont invités à se taire. Peu à peu ils prennent place, et sur chaque table, une petite pancarte avec un feu tricolore leur permettant d’auto-évaluer le bruit qu'ils produisent. Puis ils sont corrigés si besoin par des adultes. "Quand on est sage, on est dans le vert, quand on n'est pas sage dans le rouge", explique une petite fille. Objectif de l'opération vendredi pas de bruit : responsabiliser les enfants sur le bruit qu'ils fabriquent avec des outils comme des casques isolants. Un soulagement pour les agents de restauration "Le casque va leur permettre d'avoir une comparaison quand ils l'enlèvent. Ils vont alors entendre le bruit et voir le confort qu'apporte le silence", souligne Vincent-Jean Terrienne, directeur périscolaire à la Chapelle-des-Fougeretz (Ille-et-Vilaine). Une opération qui fonctionne puisque les enfants aussi apprécient le silence même s'ils sont parfois tentés de parler plus fort. Mais les plus soulagés restent les agents de restauration. Chaque jour, ils voient défiler 360 enfants de la maternelle au CM2 pendant 1h45mn. Selon les calculs des agents, ces vendredis pas de bruit permettraient de réduire le niveau sonore de 10 décibels.