Illan (Les Marseillais) fait de graves accusations contre la police, des informations privées dévoilées

À la fin de l'année 2021, Illan Castronovo était la cible de graves accusations. La candidate de télé-réalité Alix Desmoineaux affirmait dans Touche pas à mon poste qu'il avait agressé sexuellement une jeune femme et qu'une vidéo existait pour le prouver. "On attrape la jeune fille par les cheveux elle ne veut pas, elle dit non, on essaye de lui demander des faveurs, elle refuse, elle pleure... Elle hurle, il y a du son, ça dure 1min30, elle pleure, elle supplie, moi je suis désolée mais non ça veut dire non", avait-elle détaillé, assurant avoir vu les images choc.

Illan Castronovo avait beau tout nier en bloc, à la fois sur les réseaux sociaux mais aussi sur C8, sa réputation en prenait un coup. Pour ne rien arranger, il a été révélé que deux plaintes avaient été déposées à son encontre pour des faits de harcèlement et agression sexuelle. La première plainte daterait du 15 janvier 2020 et la seconde, déposée par Nathanya, du 7 décembre 2021, pour des faits qui remonteraient à 2019.

Pendant que la justice traite ces affaires fragiles, tout en prenant en compte les ripostes d'Illan qui a porté plainte pour diffamation, ce dernier fait profil bas. Mais jeudi 21 juillet, il a bien été obligé de sortir de sa réserve. En story Instagram, il a confié avoir été victime d'une "dinguerie". "La police diffuse mon casier judiciaire, mon adresse et mon numéro de téléphone....

Lire la suite


À lire aussi

Nabilla et Thomas visés par de graves accusations : une plainte déposée contre le couple
Rachida Dati furieuse : la justice prend une décision après ses graves accusations contre un député...
Rachida Dati : Graves accusations de "harcèlement moral et sexuel" contre un député, elle prévient le procureur !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles