Illan accepte de se battre avec Marvin Tillière (mais pas gratuitement)

·1 min de lecture

La nouvelle mode chez les influenceurs sera-t-elle celle des combats ? Il y a quelques semaines, ce sont Dylan Thiry et Benjamin Samat qui se sont affrontés, un match remporté par le chéri de Maddy Burciaga. Les deux stars de télé-réalité ont déjà promis la revanche et ne sont pas les seuls à vouloir se battre. Après Maeva Ghennam qui a défié Milla Jasmine, c'est Illan Castronovo qui est prêt à en découdre. L'ex d'Isabeau a lancé un appel au fight à Julien Bert mais c'est un autre candidat qui a répondu : Marvin Tillière. Au départ, Illan n'était pas chaud car il jugeait que Marvin n'était pas assez populaire. Mais il a changé d'avis.

Illan VS Marvin, enfin un accord pour un combat

Ce week-end, Illan Cto et Marvin se sont titillés et clashés sur les réseaux concernant un futur combat de boxe. Si Illan était d'abord catégorique et ne voulait pas affronter l'ex de Maeva Martinez il a ensuite changé d'avis... contre un joli chèque. "J'accepte le combat contre 150 000 euros et je me bats contre Marvin." a prévenu Illan avant de partager un message de Marvin validant sa demande. Au départ, Marvin avait recadré Illan mais a, visiblement, changé d'avis. "J'ai discuté avec Marvin en privé (...) Y'a rien à dire, il a dit qu'il allait lui-même organiser le combat, payer lui-même mon cachet. Du coup, rendez-vous en septembre pour le combat. Quand c'est payé, je pars à l'entraînement...

Lire la suite


À lire aussi

Booba propose à Kaaris de se battre sur un ring, il accepte : combat du siècle en approche !
Mariés au premier regard 2022 : Emilie a imposé une condition stricte pour accepter de participer
Grey's Anatomy saison 18 : pourquoi Kate Walsh (Addison) a-t-elle accepté de revenir dans la série ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles