Île-de-France : l'ARS demande la déprogrammation des opérations

France 2
·1 min de lecture

Dans un hôpital parisien, 19 lits de réanimation sur 20 sont occupés par des patients Covid. Face à l'afflux de patients, l'Agence régionale de Santé demande aux établissements d'Île-de-France d'augmenter la capacité en soin critique. Il leur faut passer de 1 500 à 2 200 lits. 40% des interventions ont déjà été déprogrammées mais il faut aller plus loin. "La solution c'est de réquisitionner les infirmières et anesthésistes qui sont au bloc et donc de fermer les blocs, déprogrammer des patients de chirurgie, de médecine", explique la docteur Clarisse Blayau, réanimatrice à l'hôpital Ténon (AP-HP).

La situation va continuer à se dégrader

Avec plus de 550 cas pour 100 000 habitants sur sept jours en Île-de-France, l'équipe médicale sait que la situation va continuer à se dégrader. "Des patients qui se sont contaminés aujourd'hui vont remplir les lits de réanimation dans les 15 jours qui viennent", explique la professeure Muriel Fartoukh. Si le matériel est désormais disponible, la prise en charge en réanimation exige du personnel nombreux et formé.

Parmi nos sources

ARS Ile de France

Geodes https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&i=sp_ti_tp_7j.tx_pe_gliss&s=2021-03-14-2021-03-20&selcodgeo=11&t=a01&view=map1

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi