Il refuse de manger ses pâtes bolognaise, son père l'étrangle

·1 min de lecture
L'homme avait attrappé son fils par le cou en faisant une clé de bras car ce dernier avait refusé de manger son plat de pâtes bolognaise. (Getty Images)

Un père de famille a été jugé vendredi 23 avril pour avoir été violent envers son fils de 12 ans. 

Un homme d'une quarantaine d'années comparaissait devant le tribunal correctionnel de Guingamp (Côtes-d'Armor), vendredi 23 avril pour avoir violenté son fils de 12 ans, rapporte L’Écho de l’Armor et de l’Argoat.

Début mars 2021, l'homme avait attrapé son fils par le cou en faisant une clé de bras car ce dernier avait refusé de manger son plat de pâtes bolognaises.

"Vous étiez debout, vous avez pris brutalement votre fils par le cou, puis il est monté dans sa chambre", a détaillé le président du tribunal lors de l'audience. 

"Il sait que je ne suis pas violent, ni méchant"

Selon l'avocate de la partie civile, l'enfant a dit avoir eu des difficultés à respirer ne pouvant plus parler sur le moment. Sa petite sœur a demandé au père d'arrêter avant que ce dernier ne lâche son fils. 

Le prévenu a reconnu les faits. Lors de l'audience, il a expliqué que son fils avait mal parlé et que sa réaction n'était pas habituelle. "On en a parlé après, il sait que je ne suis pas violent, ni méchant", relate l'hebdomadaire 

L'homme a été condamné à effectuer un stage de responsabilité parentale dans les six mois à venir et à verser un euros symbolique de dommages et intérêts à son fils.  

Ce contenu peut également vous intéresser :