Il meurt dans l’effondrement du balcon de l’hôtel qu’il vient d’acheter

Un homme de 72 ans est mort dans l'effondrement du balcon de son propre hôtel - Getty Images/iStockphoto (Getty Images/iStockphoto)

Ce mardi 24 mai 2022, un homme de 72 ans se trouvait sur le balcon d’un hôtel qu’il venait d’acquérir lorsqu’il s’est effondré. Malgré l’intervention rapide des secours, il est mort des suites de sa chute de 5 mètres.

Coup du sort terrible dans un hôtel de Sainte-Egrève, dans l’Isère. Un balcon du bâtiment reconverti en un lot de dix appartements s’est effondré alors que l’homme qui venait de l’acquérir se trouvait dessus, rapporte Le Dauphiné Libéré. Âgé de 72 ans, il n’a pas survécu à l’arrêt cardiorespiratoire que lui a provoqué sa chute de cinq mètres.

Cette histoire se déroule ce mardi matin à Sainte-Égrève, une tranquille commune de l’Isère, à l’hôtel des Terrasses, au bas de la route qui relie la ville à Quaix-en-Chartreuse et Proveysieux. Il est environ 8h30 et le nouveau propriétaire des lieux visite son achat en compagnie d’un ami. Au cours de sa balade, le septuagénaire s’avance seul sur un balcon qui surplombe de lit encaissé de la rivière Vence. Mais la structure s’effondre et l’homme fait une chute de 5 mètres.

Arrêt cardiorespiratoire

Son ami, resté en retrait, prévient les secours qui interviennent sans attendre. Une équipe du Samu, des sapeurs-pompiers, parmi lesquels une équipe du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux ainsi que l’unité spécialisée en sauvetage et déblaiement, arrivent en effet sur les lieux. Malgré cette mobilisation de taille, l’homme âgé de 72 ans ne pourra être sauvé et meurt des conséquences de son arrêt cardio-respiratoire.

Une enquête a été ouverte et confiée aux gendarmes de Sainte-Egrève pour qu’ils déterminent les causes de l’effondrement mortel de ce balcon.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles