VIDEO. "Il faut que la France soit moins seule" : Stanislas Guerini réaffirme l'engagement de la force Barkhane au Sahel

Lundi 2 décembre 2019, un hommage national sera rendu aux Invalides, à Paris, aux 13 militaires tués au Mali. Invité de "Dimanche en politique", le délégué général de La République en marche, Stanislas Guerini, rappelle que ces "héros", sont "tombés pour notre liberté, pour notre sécurité". Poursuivre l'engagement décidé par François Hollande au Sahel est "essentiel", selon le député. "La date de fin [de l'opération Barkhane], c'est quand l'État malien sera capable d'assurer sa propre sécurité". Pas de débat sur la mobilisation des forces françaises

De son côté, La France insoumise demande à ce qu'un débat soit organisé autour de la mobilisation des forces françaises au Sahel. Une requête balayée par la majorité. "Je crois qu'il faut questionner les modalités de notre présence au Sahel, il faut effectivement que la France soit moins seule", concède Stanislas Guerini. Le délégué général rappelle néanmoins qu'aucun débat officiel ne sera mené sur le sujet.