Il confond le papier toilette avec des lingettes et se brûle le fondement

Un homme s'est brûlé en s'essuyant avec des lingettes de nettoyage - Getty Images (Getty Images)

Leon Gleed, un Gallois de 29 ans, a pris des lingettes anti-bactériennes pour un équivalent de papier toilette. Après plusieurs passages aux WC, il s’est donc retrouvé avec d’importantes brûlures intimes, ce qu’il a raconté sur les réseaux sociaux.

Certaines erreurs anodines peuvent conduire à d’improbables conséquences. C’est ce qui est arrivé à Leon Gleed, un homme de 29 ans, qui a confondu des lingettes anti-bactériennes pour nettoyer les toilettes avec un équivalent destiné à s’essuyer le fondement quand cela s’avère nécessaire, rapporte le journal britannique The Daily Mail. Le Gallois a ensuite raconté son histoire en ligne, au prétexte d’alerter sur les indications imprécises de certains produits étrangers.

Tout commence dans les toilettes de l’appartement que partage Leon avec sa petite amie Sadie quand l’homme aperçoit des lingettes dans les toilettes. Alors qu’il vient de finir son affaire, il s’en saisit et s’essuie avec en pensant qu’il s’agit de lingettes jetables dans la cuvette après une toilette intime. Le scénario se reproduit à plusieurs reprises dans les jours qui suivent, jusqu’à ce que des brûlures commencent à se faire sentir au niveau de la zone concernée.

Confusion et éclat de rire

Leon finit par s’en ouvrir à sa petite amie qui explose de rire et lui explique qu’il a mal compris l’usage de ces lingettes, destinées à nettoyer les toilettes grâce au produit anti-bactérien dont elles sont imbibées. Tout s’éclaire alors dans l’esprit du Gallois qui souffre déjà à ce moment-là de brûlures et de rougeurs franchement gênantes. Il a ensuite parlé avec humour de sa mésaventure sur les réseaux sociaux en parlant d’un “moment Johnny Cash” en référence au morceau de l'artiste Ring of fire, signifiant l’anneau de feu.

Il ne s’est toutefois pas arrêté là puisqu’il a également expliqué que la sensation qu’il ressentait était la même que celle que l’on vit après avoir mangé un curry la veille, mais en dix fois pire. Avec un peu plus de sérieux, il a appelé à ce que les indications présentes sur les packagings des produits ménagers soient plus précises. Le mieux restant quand même de les lire avec attention avant de les utiliser sur ses parties intimes.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles