Il blanchissait l’argent de la drogue grâce à des cartes Pokemon

·2 min de lecture
Un jeune homme a blanchi son argent sale grâce à des cartes Pokémon - USA TODAY Sports (USA TODAY Sports)

Un jeune homme de 24 ans a été condamné à deux ans de prison pour trafic de drogue. Il était notamment accusé d’avoir blanchi de l’argent en achetant des cartes de collection Pokémon d’une valeur d’environ 20.000 euros.

C’est une méthode de blanchiment surprenante qu'ont découvert les policiers de Chelles, dans le département de la Seine-et-Marne. Alors qu’ils perquisitionnaient le domicile puis le bureau d’un suspect, les fonctionnaires ont en effet découvert quatre kilos de cannabis, un fusil-mitrailleur, 250 cartouches et des cartes Pokémon d’une valeur d'environ 20 000 euros, rapporte le journal Le Parisien. L’homme a été condamné à deux ans de prison ferme assorties d’un an de sursis probatoire, une amende de 4 000 euros et l’interdiction de porter une arme pendant cinq ans par le tribunal correctionnel de Meaux, ce vendredi 15 avril 2022.

Mais cet homme n’agissait pas seul. Ainsi, trois autres personnes - un consommateur, un livreur, “une femme de” et un trafiquant - comparaissaient également pour trafic de drogue, avec différents niveaux d’implication. Ils ont reçu des peines de prison avec sursis. Le principal condamné, appelé Yanis par nos confrères et incarcéré, a en effet reconnu qu’il vendait de la drogue via la plateforme Snapchat et qu’il employait deux vendeurs payés 70 euros par jour en plus d’un remboursement de leurs frais d’essence.

Une méthode de blanchiment innovante

Les cartes de collection Pokémon, dont la valeur a explosé ces dernières années et peut parfois atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros, auraient servi à blanchir l’argent de ce trafic. L’accusé a cependant commencé par dire qu’il les avait accumulées pour spéculer, rien de plus. Quant à l’arme automatique, il ne se la serait procurée que parce qu’il recevait des menaces et aurait eu peur. Des explications qui n’ont cependant pas convaincu le tribunal. Celui-ci n’a cependant condamné que sa compagne pour blanchiment d’argent. Le couple avait déjà reçu des peines de prison avec sursis pour trafic de drogue quelques mois plus tôt.

Toujours selon les enquêteurs, ces cartes Pokémon constituent un excellent moyen de blanchir l’argent grâce à leur forte valeur marchande et le fait qu’elles ne se vendent qu’auprès d’une clientèle de niche, peu surveillée. Les trafiquants préféraient autrefois acheter de l’or mais la régulation du marché a rendu cette opération complexe. Les coupables auraient aussi utilisé une méthode de blanchiment reposant sur des échanges de jetons de casino pour réinjecter leur argent sale dans le système financier légal.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles