IHU de Didier Raoult: information judiciaire ouverte suite au rapport de l'ANSM

Le parquet de Marseille a ouvert en juillet une information judiciaire suite aux signalements de l'Agence du médicament concernant l'IHU du temps où il était dirigé par le chercheur controversé Didier Raoult, notamment pour des faux en écriture, a précisé le parquet à l'AFP mardi. Cette information judiciaire fait suite à des signalements reçus en octobre 2021 et mai 2022 de l'ANSM (NDLR: Agence nationale de sécurité du médicament), et non à la demande adressée lundi par les ministres de la Santé et de la Recherche au parquet de Marseille de se saisir de "délits ou des manquements graves à la réglementation en matière de santé ou de recherche" constatés à l'IHU. La demande des ministres, fondée sur un rapport accablant de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et de son homologue pour l'enseignement supérieur et la recherche (IGESR), n'était pas encore parvenue à la procureure de Marseille mardi matin, a ajouté le parquet à l'AFP. À lire aussi Taxé de "charlatanisme"