IHU à Marseille : un cluster de Covid-19 dans l'hôpital du Pr. Raoult ?

·1 min de lecture

Que se passe-t-il à l'Institut Hospitalier Universitaire (IHU) Méditerranée Infection, le centre hospitalo-universitaire dirigé par le Pr. Raoult ? Selon une enquête de nos confrères de L'Express publiée ce lundi 7 juin 2021, "une petite dizaine de personnes" auraient été contaminées par le coronavirus SARS-CoV-2 entre mi-mars et début avril 2021. Un véritable cluster de Covid-19, "étouffé en interne".

"Il y a eu au moins 6 contaminations au sein de notre établissement, dont un technicien qui a été placé en réanimation à l'hôpital de la Timone - qui se trouve en face de chez nous - et un praticien hospitalier en maladies infectieuses qui a été hospitalisé à l'IHU" affirme un témoin qui travaille à l' Institut Hospitalier Universitaire, "dont L'Express a pu confirmer l'identité".

Le Pr. Raoult a-t-il lui-même été testé positif au Covid-19 ?

"Le technicien, qui se trouvait dans un état grave, a été accueilli en réanimation fin mars, ce qui suggère que la date de contamination se situe autour du 20. Il était alors sous hydroxychloroquine-azithromycine, mais ce traitement a été immédiatement arrêté lorsqu'il a été pris en charge. Il n'a pas été intubé, mais a reçu de l'oxygène haut débit. Heureusement, il s'en est sorti" ajoute un autre témoin. Selon certains témoignages, le Pr. Raoult pourrait lui-même avoir été testé positif au Covid-19 par l'intermédiaire d'un mystérieux "test sous X" - ce qui ne l'aurait pas empêché de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

À 20 ans, elle fait une crise cardiaque à cause d'un challenge sur TikTok
Tendinite : comment soulager la douleur
9 encas "coup de fouet" pour vous booster
DIRECT Covid-19 en France ce 7 juin : chiffres, annonces
Covid-19 : le R0 reste inférieur à 1 en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles