Idées reçues sur la pleine Lune : ce que dit la science

·2 min de lecture

La pleine Lune a son lot de légendes urbaines et croyances ancestrales. Entre qualité de sommeil, accouchement, taux de mortalité ou encore impact sur les plantes, Sciences et Avenir démêle le vrai du faux.

1. La pleine Lune impacte-t-elle la qualité de sommeil ?

La croyance populaire veut que la qualité de sommeil soit perturbée les soirs de pleine Lune, mais qu'en dit la science ?

Une étude publiée en 2013 dans la revue montre que le rythme lunaire a une incidence sur le sommeil. Le chercheur Christian Cajochen et son équipe ont analysé l'activité électrique du cerveau, les phases et la qualité du sommeil, ainsi que la sécrétion de mélatonine (hormones du sommeil) et de cortisol (hormone du stress). Pour éviter tout biais, les volontaires n'ont pas été informés que l'étude portait sur les phases lunaires. Résultat : autour de la pleine Lune (0 à 4 jours avant ou après) est observé une augmentation du temps d'endormissement de 5 minutes, une réduction de la durée totale du sommeil de 20 minutes et une diminution de 30% du temps de sommeil profond (c'est-à-dire le 3e stade du sommeil lent, représentant de 15% à 25 % du temps de sommeil total et permettant de récupérer de la fatigue physique). Cette recherche conclut que les changements ont été associés à une diminution de la qualité du sommeil et à une baisse des niveaux de mélatonine.

Près de dix ans plus tard, une étude publiée dans la revue confirme l'impact de la pleine Lune sur la qualité de sommeil. Grâce à l'actimétrie (analyse des mouvements du corps pendant le sommeil via un procédé porté au poignet, appelé actimètre) les chercheurs en charge de l'étude ont révélé une corrélation entre rythme de sommeil et cycle lunaire. Leur étude s'est portée sur 464 lycéens de l'Université de Washington entre 2015 et 2018, vivant donc en ville, ainsi que sur 98 habitants de tribus indigènes n'ayant pas accès à l'électricité (communautés de Toba/Qom en Argentine). "Le sommeil commence plus tard et est raccourci les nuits précédant la pleine Lune lorsque la lumière de la Lune est visible dans les heures suivant le crépuscule", suggère Leandro Casiragh et ses collègues. De fait, l'activité nocturne était probablement régulé[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

REPLAY. Revivez l'éclipse totale de Lune de ce 26 maiLa pleine Lune, qu'est-ce que c'est ?La pleine Lune perturbe-t-elle le sommeil des enfants ? Y a-t-il vraiment plus de naissances les soirs de pleine Lune ?La Lune a-t-elle une vraie influence sur les plantes ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles