"Des idées mal placées" : Alain (Mariés au premier regard) fait une mise au point après sa séquence polémique

·1 min de lecture

C'est une séquence qui a créé le malaise chez bon nombre de téléspectateurs. Lundi soir lors du nouvel épisode de la cinquième saison de Mariés au premier regard sur M6, Alain et Cécile se sont dit "oui" devant leurs proches, devenant le deuxième couple marié de cette nouvelle saison après Yannick et Melina lors du premier épisode. Mais avant de rendre la chose officielle, le futur marié a fait la rencontre de sa future belle-famille dans la salle. Et le courant a semblé très bien passer entre Alain et Anissa, la très jolie fille de 18 ans de Cécile. Un peu trop aux yeux des internautes, qui ont tout de suite évoqué un gros malaise sur les réseaux sociaux... Malgré le soutien de Cécile, qui a pris sa défense sur le plateau de Touche pas à mon poste hier soir, expliquant qu'il "n’est pas quelqu’un qui aime les gamines de 20 ans", Alain ne semble pas avoir digéré.

Le candidat est revenu sur cette polémique dans sa story Instagram hier, faisant une mise au point avec les internautes. "J'ai été très touché par certaines remarques qui ont été balancées sur Twitter. C'est juste à gerber. Je suis papa d'une petite fille et ça m'a beaucoup touché les propos qui sont tenus sur moi. Je savais qu'en faisant cette expérience, j'allais être exposé médiatiquement, mais je n'avais en aucun cas imaginé que les gens pouvaient être aussi mauvais et avoir des idées mal placées", déclare-t-il dans une série de vidéos. Très remonté par les remarques, Alain a annoncé "faire une petite pause avec les (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Le prince Charles sort de sa réserve : il prend la parole pour encourager les Britanniques à la vaccination
Alain Françon : qui est le metteur en scène agressé à l'arme blanche dans les rues de Montpellier ?
Charlotte Gainsbourg : sa fille Alice Attal chante divinement bien
Mort de Patrick Dupond : sa compagne Leïla Da Rocha s'en prend au gouvernement
VIDEO Eric Dupond-Moretti violemment pris à partie au Sénat : Gérard Larcher doit intervenir