Des idées pour déconnecter et des recettes à base de miel

·1 min de lecture

Ce matin, je vous propose de la déconnexion. Par exemple : pénétrer dans Notre-Dame, qui n’est plus accessible depuis deux ans, grâce à un casque de réalité virtuelle. Vous êtes assis sur un siège pivotant à 360 degrés. Et c’est parti, vous êtes aspirés par des filaments lumineux, vous vous envolez au dessus de Paris, survolez Notre-Dame, avant de pénétrer dans le nef. Je n’en dis pas plus. C’est Flyview, un centre de réalité virtuelle à coté de l’Opéra, qui propose cette expérience. Il y a aussi le Paris caché et le survol de Paris dont j’avais déjà parlé à l’antenne.

On doit avoir un peu le vertige, non ? 

Quelques trous d’air dans l’estomac, et les jambes tremblantes. Masi c’est ça qui fait que l’aventure est totale. 

Allez, une autre déconnexion ! 

Plusieurs même : s’isoler dans une pêcherie, sur la cote de Jade. Une cabane sur pilotis, sans eau ni électricité, pour apprendre à pêcher au carrelet et faire griller son poisson, dormir dans un sculpture à la Belle folie près de Carnac, ou suspendu dans le vide à flanc de paroi au dessus du lac d’Annecy. Grosse sensation forte. Ça, c’est pour votre vertige Pierre.

Ça donne bien envie en tout cas. 

Et toutes ces expériences, vous allez pouvoir les retrouver, parmi d’autres, dans le dernier petit bijou de Lonely Planet "100 lieux et expériences pour se déconnecter en France", en collaboration avec Orange, figurez-vous. Orange est même à l’initiative de ce guide. Ce sont les mieux placés pour vous demander de passer en mode avion. ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles