Une idée pour la France : "Les paniers de la mer" luttent contre le gaspillage des poissons

C'est la nuit noire sur le quai des chalutiers, à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), premier port de pêche en France. Les cales des bateaux sont bien remplies, mais tous les poissons pêchés ne seront pas vendus à la criée. Pour "Les paniers de la mer", c'est ici que tout se joue. L'association cherche justement à récupérer les poissons qui n'ont pas trouvé preneur. Ils échappent ainsi au gaspillage et doivent ensuite être préparés. Une aubaine pour les salariés Une tâche qui incombe aux salariés de l'association. À Boulogne, ils sont une vingtaine. Au chômage depuis longtemps, ils apprennent à découper le poisson et redécouvrent les règles du travail en entreprise. Chaque année, 40 tonnes de poissons surgelés sortent de l'atelier, avant d'être vendues (2 euros le kilo) aux associations d'aide alimentaire. C'est un produit rare, très apprécié des bénéficiaires. "Les paniers de la mer" sont présents dans cinq ports de France.