Ice Road : Liam Neeson héros d'une mission suicide dans le Grand Nord canadien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A 69 ans, Liam Neeson n'en a pas encore fini avec les films spectaculaires, genre dont il est devenu le boss depuis l'incroyable succès de Taken en 2008. L'acteur embarque en effet pour une mission de sauvetage périlleuse - voire carrément suicidaire - dans Ice Road, de Jonathan Hensleigh, qui sort en salles le 4 août. Il marche ainsi sur les pas d'un autre héros de productions musclées, Bruce Willis, dont le cultissime John McClane de la saga Die Hard, est son personnage d'action préféré.

L’interprète de La liste de Schindler campe ici Mike, un conducteur de camion obligé de s'occuper de son frère cadet, Gurty (Marcus Thomas), qui l'accompagne en tant que mécanicien. Celui-ci souffre d'aphasie, un trouble de la parole et de l’expression, depuis qu'il est rentré de la guerre en Irak. Les deux frères viennent d'être licenciés d'une entreprise de transport routier après s’être battus avec des collègues qui s'en prenaient à Gurty. Au même moment, dans une mine de diamants située dans l'extrême nord du Canada, une poche de méthane explose et piège vingt-six hommes sous des tonnes de gravats. Ces mineurs n'ont plus que trente heures de réserve d'oxygène.

Le seul moyen de les extirper de là est d’acheminer par camions, sur des étendues d'eau gelées n’ayant plus que quelques centimètres d’épaisseur (on est au printemps), trois appareils de forage pesant chacun vingt-cinq tonnes. Goldenrod (Laurence Fishburne), le patron d'une société de transport, enrôle les deux frères pour rejoindre (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Maïwenn évoque son enfance marquée par la maltraitance : "Il y a énormément de violence dans les familles cultivées"
Dilili à Paris (Arte) : un superbe conte humaniste, plein d'humour et de tendresse signé Michel Ocelot, le papa de Kirikou
"J'ai dû méditer" : différencier le pro du perso, Laetitia Casta raconte le défi de tourner sous la direction de son compagnon Louis Garrel
"C'était minable" : Virginie Efira se confie sur une anecdote peu flatteuse avec son amoureux
Titane de Julia Ducournau : où voir Grave, le premier film de la réalisatrice lauréate de la Palme d'or ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles