Ice Cube quitte un projet de film car il ne souhaite pas se faire vacciner contre le Covid-19

·2 min de lecture
Ice Cube lors d'un concert à Las Vegas en 2017 - David Becker - Getty Images North America - AFP

Le rappeur et acteur devait tourner cet hiver la comédie "Oh Hell No", avec Jack Black. Un rôle payé 9 millions de dollars, mais qui nécessitait qu'il soit vacciné contre le Covid-19.

Pas de vaccin, pas de tournage. Le rappeur et acteur Ice Cube a quitté le projet de film Oh Hell No, pour lequel les producteurs lui demandaient de se faire vacciner contre le Covid-19. Selon le site spécialisé The Hollywood Reporter, l'artiste américain a ainsi renoncé à un salaire de 9 millions de dollars. 

Dans cette comédie, Ice Cube devait donner la réplique à l'acteur Jack Black, producteur du projet. Les studios Sony prévoyaient de démarrer le tournage cet hiver à Hawaï, avec aux manettes Kitao Sakurai (le réalisateur de Bad Trip sur Netflix).

Le tournage décalé le temps de trouver un remplaçant

Oh Hell No racontera l'histoire de "Sherman (Jack Black), qui tombe amoureux de la mère de Will (le rôle qui devait être incarné par Ice Cube), qui n’a qu’une seule chose à dire à ce sujet: 'Oh non'".

En raison du départ d'Ice Cube, la production du film a été décalée, jusqu’à ce que le studio lui trouve un remplaçant. Jack Black est quant à lui toujours attaché au projet. 

Comme le rappelle le Hollywood Reporter, Ice Cube a défendu le port du masque barrière tout au long de la pandémie de coronavirus - et en a même fait don à une université dans l'Oklahoma. Le rappeur a également fait la promotion de t-shirts appelant à respecter le confinement et les gestes barrières, et les bénéfices liés à leur vente avaient été reversés à des travailleurs en première ligne.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "J'ai très peur de tout ça" : toujours pas vacciné, Cyril Hanouna assure ne pas être anti-vaccins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles