Ibrahim Maalouf visé par une enquête pour «atteinte sexuelle» sur une ado

Libération.fr

Les parents d’une adolescente de 14 ans ont déposé plainte contre le musicien, qui l’aurait embrassée lors d’un stage en décembre 2013.

Le parquet de Créteil a ouvert une enquête préliminaire visant Ibrahim Maalouf, après la plainte déposée par les parents d’une adolescente. En décembre 2013, l’ado de 14 ans faisait son stage de troisième dans le studio d’enregistrement du trompettiste, à Ivry-sur-Seine. Selon le Parisien, qui a révélé l’affaire, la famille ne connaissait pas personnellement le musicien alors âgé de 33 ans, qui a reçu la semaine dernière le césar de la meilleure musique originale de film pour Dans les forêts de Sibérie. Les parents étaient allés lui parler à l’issue d’un concert, et le trompettiste avait accepté de prendre leur fille en stage.

SMS. Mais à la fin de cette semaine de stage, d’après la plainte, Ibrahim Maalouf aurait embrassé sur la bouche la collégienne alors qu’ils se trouvaient tous les deux sur la voie publique. Les parents disent ne l’avoir appris que plus tard, en découvrant un SMS envoyé par Maalouf. Selon eux, le musicien aurait demandé à l’adolescente de lui faire parvenir une photo d’elle nue, une information que le parquet ne confirme pas. Elle n’en a rien fait, mais ses parents auraient appelé illico Maalouf pour avoir des explications. Celui-ci se serait confondu en excuses. L’affaire en reste là. Jusqu’en janvier 2016. Devant l’état de leur fille, que la procureure de Créteil en charge de l’affaire, Laure Beccuau, décrit comme «fragilisée psychologiquement», ses parents décident de déposer plainte. Maalouf est rapidement placé en garde à vue. Selon le parquet de Créteil, il a reconnu le baiser et à nouveau exprimé ses regrets. «Nous souhaitons réentendre la jeune fille pour lui expliquer la procédure et ses implications», indique Laure Beccuau, qui préfère attendre cette audition avant de proposer le plaider-coupable à Maalouf. Ce mode de jugement n’est possible que si les faits restent qualifiés d’«atteinte sexuelle», qui (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Les citoyens doivent rédiger une nouvelle Constitution
l’implosion
Dans le rétro Le 4 mars 2007
Bernard Cazeneuve pour un «reprofilage de la dette grecque»
Rencontre Kerry-Macron à Paris

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages