IA : ces chercheurs ont découvert un puissant antibiotique grâce à l'apprentissage automatique

1 / 2

IA : ces chercheurs ont découvert un puissant antibiotique grâce à l'apprentissage automatique

Le deep learning va peut-être contribuer à sauver les vies de millions de personnes. En effet, c’est en s’appuyant sur ce type de techniques d’apprentissage automatique que des chercheurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT) ont réussi à trouver un nouvel antibiotique révolutionnaire, capable de tuer la plupart des bactéries néfastes pour l’homme, y compris certaines qui sont résistantes à tous les antibiotiques connus à ce jour.

Cette découverte est d’autant plus importante que les bactéries ont tendance à devenir de plus en résistantes, en raison d’une surconsommation d’antibiotiques. Or, l’industrie pharmaceutique a bien du mal à pallier ce problème, car trouver de nouvelles molécules par les méthodes traditionnelles coûte très cher et prend du temps. Cette nouvelle méthode fondée sur l’intelligence artificielle pourrait donc changer la donne.

Trouver des molécules en scannant des fichiers

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont développé un modèle de prédiction capable de dire si une molécule est capable de tuer ou non la bactérie E. Coli. Ce modèle a été entrainé sur un ensemble de 2 500 molécules, dont on connaît parfaitement les propriétés biochimiques. Il a ensuite été appliqué sur une bibliothèque informatique de 6 000 représentations de molécules. Le logiciel en a sélectionné une qui était jusqu’alors plutôt étudiée pour soigner le diabète.

Des tests sur des douzaines...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi