I-lunch, spécialiste du déjeuner en entreprise, recrute 40 personnes, dont 29 CDI

·1 min de lecture

Chaque semaine, l'émission La France bouge sur Europe 1 se fait l'écho d'entreprises qui recrutent massivement, des jeunes notamment, après une année de paralysie en raison du Covid-19. Car la crise a aussi boosté certains secteurs, qui ont vu au cours des derniers mois leur activité se développer de manière exponentielle et qui doivent désormais renforcer rapidement leurs effectifs. C'est le cas notamment de I-lunch, une startup qui dématérialise la restauration d'entreprise : via une plateforme de commandes, elle livre les travailleurs directement à leur bureau ou chez eux pour ceux qui travaillent à domicile. Pour évoluer dans un domaine en pleine ébullition, I-lunch, qui emploie 45 personnes actuellement, entend quasiment doubler ses effectifs avec 40 recrutements.

Car il faut dire que ce type de services a été particulièrement sollicité durant la crise, avec la généralisation du télétravail et la fermeture des lieux de restauration collective. "La crise a bouleversé les codes de la restauration d'entreprise. Et aujourd'hui, on voit bien que les entreprises veulent créer des espaces attractifs pour faire revenir les collaborateurs au travail après une année à domicile", explique auprès de La France bouge Victoria Benhaim, fondatrice de I-lunch. "Les entreprises veulent se faire accompagner pour créer des espaces de convivialité, et c'est exactement ce que l'on fait avec I-lunch."

>> Retrouvez chaque mercredi et vendredi des propositions d'emploi pour les jeunes à 13...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles