L'Apparition, Le Retour du héros, Phantom Thread... Les films à voir ou à éviter cette semaine

figaro.fr, Le
Vincent Lindon dans «L'Apparition», Jean Dujardin dans «Le Retour du héros» et Daniel Day-Lewis dans «Phantom Thread» font partie de la sélection des films vus par la rédaction du Figaro cette semaine. / Copyright Shanna Besson,Copyright Christophe Brachet - JD Prod - Les Films sur MesureCopyright Universal Pictures International France

CRITIQUE - Portrait d'un journaliste de guerre, comédie embarquée dans les campagnes napoléoniennes ou rencontre avec un couturier torturé. Que faut-il aller voir au cinéma cette semaine? La sélection et les conseils de la rédaction du Figaro.

À VOIR ABSOLUMENT

● Phantom Thread, drame de Thomas Anderson, 2h10

À Londres, dans les années 1950, le couturier Reynolds Woodcock et sa sœur font vibrer la mode britannique. La famille royale, les stars de cinéma, la high society se pressent à la maison de couture. À 47 ans, Paul Thomas Anderson (Inherent Vice) a écrit et réalisé l'un des plus beaux films de sa carrière. Phantom Thread est magnifique à regarder tant pour les figures qu'il dessine d'une main habile que pour l'interprétation magistrale des comédiens et la réalisation extrêmement raffinée.

» LIRE AUSSI - Phantom Thread: le héros de l'étoffe

 L'Apparition, drame de Xavier Giannoli, 2h17

Dans L'Apparition, Giannoli met en scène un reporter de guerre sur le carreau (Vincent Lindon, impérial de justesse et d'émotion) qui se voit confier par le Vatican une enquête canonique concernant une jeune novice ayant vu la Vierge dans le sud-est de la France. Incrédule, mais tenté par l'aventure, le personnage de Lindon accepte d'intégrer cette cellule d'investigation. Giannoli signe un film sans esbroufe, d'une rigueur et d'une profondeur admirables. Une œuvre forte magnifiée par la présence de Lindon et qui aborde frontalement le mystère de la foi, par le biais de l'investigation journalistique. Un film chargé d'humanité, où l'imposture n'est finalement pas là où l'on attend. Un petit miracle de cinéma.

» LIRE AUSSI - Xavier Giannoli: «Dans L'Apparition, Vincent Lindon traite le surnaturel à hauteur d'homme»

» LIRE AUSSI - L'Apparition : quand l'Église mène l'enquête

À VOIR

● Le Retour du héros, comédie de Laurent Tirard, 1h30

Avec une verve allègre à la Philippe de (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Wajib, bienvenue chez les gens de Nazareth 
Belle et Sébastien, un couple qui dure 
Paris est une fête: «un film sauvage» générationnel qui réinvente les codes du cinéma 
«Cinquante nuances plus claires» met la fessée au box-office américain 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages