Hyundai investit 50 milliards de dollars pour la production de voitures électriques en Corée du Sud

Le groupe automobile sud-coréen Hyundai va investir plus de 50 milliards de dollars dans le pays d'ici à 2026 pour développer la production de véhicules électriques. Avec sa filiale Kia, Hyundai est le troisième constructeur mondial en termes de ventes, mais le géant est à la traîne dans le secteur des électriques.

Porter sa production annuelle de voitures électriques à plus de 3,5 millions d’unités d'ici à 2030 est l’objectif de ce plan qui va permettre la création de 80 000 emplois en Corée du Sud et la construction de trois nouvelles usines. Des investissements sont également prévus dans les infrastructures, les logiciels, la technologie des batteries et la conduite autonome.

Hyundai est en retard face aux constructeurs chinois qui veulent dominer le marché mondial de l’électrique. Le chinois BYD, qui propose des voitures à des prix très attractifs, a doublé l’américain Tesla au quatrième trimestre de 2023 en termes de ventes.

Face à cette rude concurrence, le groupe sud-coréen investit beaucoup dans le futur, et notamment dans la voiture électrique volante. Il a présenté, en janvier dernier au salon de l’électronique de Las Vegas, un prototype de son avion-taxi qui pourra emporter un pilote et quatre passagers. Son arrivée est prévue pour 2030.

À lire aussiLa transition électrique de l’industrie automobile plus lente que prévu


Lire la suite sur RFI