Hypocrisie, rancœurs... Ce jour où Juan Carlos et la reine Sofia ont dû prendre sur eux pour Leonor

·1 min de lecture

La famille royale d'Espagne est au cœur de plusieurs scandales depuis quatre mois. Soupçonné de corruption, Juan Carlos a vu sa réputation ternir davantage avec les révélations de la procureure générale de l’État espagnol. En effet, Dolores Delgado a confirmé que l'époux de la reine Sofia faisait l'objet de deux nouvelles enquêtes : une première ouverte pour des soupçons de blanchiment d'argent, et une seconde qui vise des dépenses de la vie courante "faites avec plusieurs cartes de paiement, dont se servait le roi Juan Carlos", comme l'a rapporté Courrier international, relayant un article du média espagnol, Eldiario.

Pour éviter d'éclabousser le règne de son fils Felipe VI, Juan Carlos s'est exilé à Abu Dhabi au mois d'août, mais sans sa femme, la reine Sofia, qui a préféré rester avec sa famille à la résidence de Zarzuela, comme l'a précisé le journal El Pais. Un choix qui marquait une nouvelle fois les tensions qui pèsent au sein du couple depuis plusieurs années. Seulement voilà, pour soigner leur image, les mariés ont parfois dû faire preuve de diplomatie, comme le jour de la première communion de leur petite-fille, la princesse Leonor. C'était le mercredi 20 mai 2015, en la paroisse Notre-Dame de l'Assomption du quartier madrilène d'Aravaca. Contraints d'assister ensemble à cet événement, Juan Carlos et la reine Sofia n'avaient affiché aucun signe de complicité, et c'est le moins que l'on puisse dire ! Face à cette situation embarrassante, la reine Letizia d'Espagne avait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback : ce drame vécu par Elizabeth II et qui l'a complètement dévastée
Serge Gainsbourg : "pudique" mais "drôle", ce qu'il a accepté de faire pour Patrick Sébastien
Laura Tenoudji et Christian Estrosi : shorts, sueur et jogging... pour la bonne cause
Melania et Donald Trump : cette fameuse dispute qu'ils avaient tenté d'étouffer
Quand Anne Sinclair encense Thomas Sotto et Léa Salamé...