Hypocrisie : à la veille du Mondial, Gianni Infantino tacle les pays occidentaux

Depuis sa désignation en 2010, le Qatar est accusé de corruption, critiqué sur l'impact environnemental, les droits humains, notamment ceux des homosexuels et le sort des travailleurs migrants. Le patron de la Fifa critique l'hypocrisie des pays occidentaux.