Hypertension : pour réduire votre tension artérielle... étirez-vous !

Johanna Amselem
·2 min de lecture

Une nouvelle étude met en avant l’efficacité des étirements pour réduire la tension artérielle. Des mouvements à inclure rapidement à sa routine quotidienne.

Définie par une pression artérielle trop élevée, l’hypertension artérielle constitue la pathologie chronique la plus fréquente en France. Un hypertendu sur deux prend un traitement anti hypertenseur. D’autres solutions peuvent aider à faire redescendre sa tension. Ainsi, une nouvelle étude de l'Université de la Saskatchewan (Etats-Unis) a révélé que les étirements réduiraient davantage la tension artérielle que la marche rapide. Cette nouvelle découverte, publiée le 18 décembre 2020 dans le Journal of Physical Activity and Health, montre que les étirements devraient faire partie d'un plan de traitement complet pour les personnes souffrant d'hypertension.

Pour la première fois, une étude oppose la marche à l'étirement. “Tout le monde pense que l'étirement consiste simplement à étirer vos muscles. Mais lorsque vous étirez vos muscles, vous étirez également tous les vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle, y compris toutes les artères. Si vous réduisez la raideur de vos artères, il y a moins de résistance à la circulation sanguine”, a résumé le professeur de kinésiologie Dr Phil Chilibeck (PhD), co-auteur de l'étude.

Des étirements en complément

Les scientifiques ont assigné au hasard 40 hommes et femmes à deux groupes pour la période d'étude de huit semaines : l'un a suivi une routine d'étirement du corps entier pendant 30 minutes par jour, cinq jours par semaine, et l'autre groupe a marché vivement pendant la même durée et la même fréquence. Tous les participants avaient une pression artérielle élevée, ou une hypertension de stade 1, au début de l'étude. Avant et après l'étude, la pression artérielle des participants a été mesurée assis, couchés et pendant plus de 24 heures à l'aide d'un moniteur portable. Les étirements ont entraîné des réductions plus importantes de la pression artérielle dans les trois types de mesure. Les marcheurs ont cependant perdu plus de graisse corporelle au niveau de la taille au cours de l'étude de huit semaines.

Pas question toutefois d’arrêter de faire du sport et de le remplacer uniquement par des étirements. En effet, ceux qui marchent pour réduire leur pression artérielle devraient continuer à le faire, mais aussi ajouter des séances d'étirement. “Je ne veux pas que les gens quittent notre recherche en pensant qu'ils ne devraient pas faire une forme quelconque d'activité aérobie. Des choses comme la marche, le vélo ou le ski de fond ont toutes un effet positif sur la graisse corporelle, le taux de cholestérol et glycémie”, met en garde le Dr Chilibeck. Si le protocole de l’étude prévoyait un étirement pendant 30 minutes, il pense que les mêmes avantages peuvent intervenir avec une routine plus courte qui sollicite davantage les grands groupes musculaires des jambes, en particulier les quadriceps et les ischio-jambiers.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :