Hygiène : pourquoi se laver tous les jours est vraiment mauvais pour la peau ?

·1 min de lecture

La douche quotidienne, un risque pour la santé ? Il se pourrait que ce réflexe soit à bannir de notre routine. Dans son ouvrage “24 heures dans la vie du corps humain”, le médecin Antoine Piau nous explique pourquoi se laver tous les jours peut être mauvais pour notre peau.

Plus de la moitié des Français se douchent chaque jour. Mais ce qu’on ne sait pas en effectuant ce geste, c’est qu’il est risqué pour la santé de notre épiderme. En effet, d’après Antoine Piau, il existe à la surface de la peau “des millions de bactéries, virus et champignons qui nous veulent du bien”. Un microbiome tout à fait bénéfique qui disparaît de 50 à 80 % à chaque douche et met 24h à se reconstruire. Après lavage donc “notre armure de bactéries est fendue, des agresseurs extérieurs en profitent pour s’infiltrer et déposer ou favoriser mauvaises odeurs, peau qui tiraille, acné, eczéma…”. Bref, ça ne fait pas rêver.

Évidemment ce constat nous laisse sans voix. Mais quelle solution avons-nous pour éviter l’effet néfaste du lavage sur notre peau ? Pour Antoine Piau, il existe plusieurs solutions : “ne pas abuser des douches ou des bains, ne pas se frotter comme un cinglé, oublier les savons trop alcalins et les gels douches pleins de couleurs, de promesses et de cochonneries en tout genre”. Vous l’aurez compris, modérez votre fréquence de lavage et choisissez un savon au nettoyage doux et au pH proche de celui de votre corps (5 à 7) afin de préserver votre peau… et vos bonnes bactéries !

Lire la suite sur le site de Voici

Imperfections : 5 nouveaux soins pour éviter l'effet rebond après l'exposition
Shy'm : elle livre les secrets de son bronzage
Canicule : 3 astuces pour bien dormir quand il fait chaud !
Coupe de cheveux : 3 avant/ après pour adopter la wolf cut, le bon dégradé en fonction de votre visage
Make-up : pourquoi le spray fixateur de Charlotte Tilbury fait-il le buzz ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles