Hydroxychloroquine : pourquoi l'Agence du médicament a refusé une utilisation plus large

·1 min de lecture

Pas question d'autoriser largement l'hydroxychloroquine en France contre le Covid-19 : l'Agence du médicament a tranché . Elle refuse au Professeur Didier Raoult une utilisation plus étendue de cette molécule, qui n'a toujours pas fait la preuve de son efficacité, en tous cas pas face au coronavirus. Europe 1 vous explique pourquoi. 

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 24 octobre

Didier Raoult réclamait une recommandation temporaire d'utilisation

Ce médicament, vendu en pharmacie sous le nom de Plaquenil, a reçu une autorisation de mise sur le marché pour le traitement de certains lupus et de rhumatismes. Là-dessus, aucun problème : rien ne change. Mais par un courrier en date du 3 août, le Professeur Didier Raoult demandait une recommandation temporaire d'utilisation (RTU) pour l'hydroxychloroquine. Cette dernière aurait permis de prescrire largement cette molécule dans le traitement du coronavirus, et de pouvoir obtenir un remboursement par la sécurité sociale.

 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Comment le coronavirus s'est propagé dans les campagnes

> Au gouvernement, l'hypothèse d'un reconfinement n'est plus taboue

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le port du masque favorise-t-il la mauvaise haleine ?

 

Des effets indésirables majorés chez les patients atteints du coronavirus

Pourquoi l'Agence de sécurité sanitaire a-t-elle d...


Lire la suite sur Europe1