Hydrocarbures: TotalÉnergies, une entreprise centenaire liée à l’Afrique

La « Compagnie française des Pétroles » a vu le jour 28 mars 1924. Devenue TotalEnergies en 2021, cette supermajor pétrolière fête ses 100 ans. Un siècle d’histoire en partie lié à l’Afrique.

TotalEnergies fête ce 28 mars 2024 ses 100 années d’existence. Une histoire profondément liée à l’Afrique. Le pétrolier est actuellement présent dans 36 pays sur le continent, y emploie plus de 10 000 personnes et en retire 20% de sa production. Total y travaille aux côtés de nombreux gouvernements qui souhaitent exploiter leurs énergies fossiles.

La première grande découverte a été faite dans les années 1950 en Algérie. Mais Total ancre sa position en 2000, explique Jean-Pierre Favennec, enseignant à l’Université Paris-Dauphine, spécialiste des questions d’énergie, au micro de Charlotte Cosset : « C’est le rachat d’Elf par Total qui a fait que Total est devenu une société extrêmement importante en Afrique. Ils sont très présents évidemment dans les deux pays gros producteurs d’Afrique de l’Ouest et centrale, c’est-à-dire l’Angola qui est sans doute le pays cible le plus important pour Total et le Nigeria. Il y avait historiquement la présence au Gabon et au Congo. Après évidemment il y a les projets Ouganda et Mozambique. Total a découvert du gaz en Afrique du Sud. Total est maintenant assez présent dans cette région et disons que ce n’est pas forcément le pré-carré de Total. Mais c’est donc une extension sur l’ensemble de l’Afrique. »

Un peu de solaire et d’éolien, mais surtout des investissements dans le gaz : une stratégie mise en avant par l’entreprise, globalement encouragée par les États africains, cependant critiquée par certains chercheurs et de ONG.


Lire la suite sur RFI