Hydratation : buvez-vous assez ? Pour le savoir, regardez... la couleur de vos urines

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Compassionate Eye Foundation/Katie Huisman via Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Face aux records de températures, il est essentiel de boire très régulièrement. Mais comment savoir si l'on est suffisamment hydraté ? Un moyen très simple permet de le découvrir…

Hydratez-vous bien, restez à l’ombre, ne sortez pas aux heures les plus chaudes : Alors que la chaleur devient insoutenable dans plusieurs pays d’Europe, les recommandations pour se prémunir d’un coup de chaud tournent en continu. Mais comment savoir, par exemple, si nous buvons suffisamment d’eau dans la journée ? Un guide pratique, partagé par le Daily mail, rappelle qu’en regardant simplement la couleur de son urine, il est possible de le savoir.

Des couleurs claires suggèrent que vous avez bu assez d'eau mais l'extrémité opposée du spectre pourrait être un signe avant-coureur d'une déshydratation sévère ou potentiellement pire.

Concrètement, une urine claire à pâle (palier un sur l’échelle) suggère qu'une personne est bien hydratée tandis qu'une urine jaune clair (2) est "idéale". Une urine jaune plus foncée ou couleur miel pâle (3) signifie qu'une personne a besoin de boire rapidement et une urine jaune et plus trouble (4) indique qu’elle devrait avaler de l'eau dès que possible. Une urine jaune plus foncée (5) signifie qu'une personne commence à se déshydrater tandis qu'une urine de couleur ambre (6) n'est "pas saine" et signifie que le corps "a vraiment besoin de plus de liquide". Enfin, l'urine orange (7) signale une déshydratation sévère tandis qu'une urine rouge ou brune très foncée (8) devrait justifier une visite chez le médecin généraliste.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Il ne faut pas attendre d’avoir soif. Il faut boire un verre d’eau toutes les heures"

S’il s’agit pour certains d’un moyen infaillible pour connaître son niveau d’hydratation, d’autres en revanche restent perplexes. Selon eux, la couleur pourrait également être affectée par ce que vous buvez, la vitesse à laquelle vous buvez et certains médicaments. Par exemple, le pyridium, un médicament contre les infections des voies urinaires, peut rendre l'urine rouge, la sulfasalazine, un anti-inflammatoire, peut la faire devenir orange et l'amitriptyline, un antidépresseur, peut la rendre bleue ou verte.

Par conséquent, il est important de se fier également à d’autres symptômes de déshydratation révélateurs comme la soif, les étourdissements et la fatigue.

VIDÉO - Pourquoi vous devez absolument éviter de boire de l'alcool en période de canicule

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles