Les hyènes transmettent leur rang social à leurs descendants

·2 min de lecture

Les jeunes hyènes hériteraient des comportements sociaux de leur mère, ce qui n’est pas sans conséquences sur leur histoire de vie et la structure sociale de la meute.

Oublions la méritocratie, tout dépend de la tanière dans laquelle on atterrit. Les hyènes tachetées (Crocuta crocuta) vivent en meute dont la taille varie de quelques individus à une centaine en fonction des ressources alimentaires disponibles. Elles forment une société matriarcale où les hyènes de haut-rang ont un accès privilégié aux proies, et ce n’est pas le seul avantage à être bien placé socialement dans la meute, selon une étude parue le 16 juillet 2021 dans la revue . Les jeunes hyènes issues de parents "haut-placés" auront tendances à répliquer le comportement social de leur mère dans leurs futures interactions sociales, et à rester davantage avec les individus issus du même rang.

Ce genre de transmission se retrouve chez d’autres espèces telles que le macaque rhésus (Macaca mulatta), ou l’éléphant d’Afrique (Loxodonta africana) et a été bien documenté lors d’études observationnelles. Mais dans cette étude, les chercheurs se sont basés sur 73.767 interactions entre hyènes sur près de 27 ans, afin de dégager des schémas sociaux grâce à un modèle théorique développé lors d’une étude précédente. "Nous savions que la structure sociale des hyènes est basée en partie sur le rang de chacune dans la hiérarchie agonistique (ensemble des conduites liées aux confrontations de rivalité entre individus, ndlr), dont nous savons qu'il est hérité des mères", déclare dans un communiqué Erol Akcay, co-auteur de l'étude et professeur associé à la School of Arts & Sciences de Penn. "Mais ce que nous avons découvert, à savoir que les interactions affiliatives (à un groupe), ou amicales, sont également héritées, n'avait pas été démontré."

Un héritage acquis

Les hyènes juvéniles restent proches de leur mère durant les deux premières années de leur vie. Ainsi, le lien social entre les mères et leurs petits sont assez similaires au départ. Toutefois, les chercheurs ont remarqué que même lorsque les jeunes cessent de passer du temps à proximité de leur mère, ils conservent des lie[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles