Humour. Et si la République tchèque changeait de nom ?

·2 min de lecture

Souvent confondue avec la Tchétchénie, encore parfois appelée la Tchécoslovaquie, la Tchèquie souffre parfois d’un problème d’identité, constate l’économiste philosophe Tomas Sedlacek, qui propose une solution insolite.

“Bohémie” : peu de pays dans le monde possèdent un nom comme le nôtre qui est aussi une caractéristique. Peu ont un nom qui soit significatif, et encore moins sympathique. “France” est certes un joli nom mais, en dehors du fait qu’il désigne la France, il ne signifie rien. Le Texas est le Texas, l’Autriche est l’Autriche, le Canada est le Canada. Et puis il y a la Bohémie, le nom de notre peuple. Un nom qui non seulement sonne bien, mais qui en plus signifie quelque chose : il décrit qui et ce que nous sommes. Être bohème est un mode de vie, légèrement exubérant, une manière artistique d’envisager la vie. Que ne donneraient les autres peuples pour avoir ce privilège ? Je viens de Bohémie, une terre bénie de Dieu, je suis un Bohème.

À lire aussi: Élections. En République tchèque, un Pirate contre le Premier ministre populiste

Avec ce nom, bien des choses auraient enfin un sens. Par exemple, la politique étrangère de la Bohémie. Être Premier ministre ou président de la République tchèque, c’est une chose, mais être Premier ministre ou président de la Bohémie, c’en serait une autre. Pensons à tous les maux de tête que nous épargnerions aux observateurs étrangers qui s’efforcent de comprendre notre politique si tout le monde savait qu’il s’agit d’une politique de bohème. Celle-ci prendrait alors tout son sens. Comme nous sommes incapables de nous entendre sur un nom, l’appellation “Bohémie” réglerait le problème.

Une mission se trouve aussi dans ce nom. Être un Bohème, ne rien prendre mortellement au sérieux, se moquer de tout et de rien – et surtout de soi-même – dans toutes les circonstances. Il me semble que l’Europe et le monde en ont besoin. Si nous cherchons notre raison d’être, la vie de bohème s’offre directement à nous, et le sens est automatiquement contenu dans cette idée.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles