HUMOUR - 10 one-(wo)man-shows à voir absolument

Muriel Robin

Jusqu’au 5 juin 2020On les connaît pourtant par cœur, les sketches cultes de Muriel Robin (l’Addition, la Coiffeuse, le Noir, la Visite de chantier…). Mais on ne s’en lasse pas. C’est du solide, comme une bonne paire de chaussures en cuir de qualité ! La « vieille comique des années 90 », comme elle se définit dès le début du spectacle, est toujours aussi incisive.

Inès Reg

Le République et tournée en France jusqu’au 23 avril 2020Attention, phénomène ! Faisant fi des grincheux du net, ce petit bout de femme monté sur ressorts occupe la scène du République depuis son triomphe au Marrakech du rire, avec le bien nommé Hors normes. Au-delà du buzz de son sketch « Kevin-paillettes », Inès Reg et sa tchatche cartonnent dans un style stand-up d’une énergie folle.

Elodie Poux

Jusqu’au 20 juin 2020Poux ? Oui, comme les sales petites bêtes qui colonisent les cheveux des enfants ! Ces enfants que l’humorisdte déchaînée passe à la moulinette à coups de sketches grinçants et féroces. Car l’ex-assistante maternelle a gardé de ses années avec eux des souvenirs mitigés, et n’épargne pas non plus les parents. Un cauchemar ! Sauf pour les spectateurs…

Jérôme Commandeur

Jusqu’au 15 février 2020De la douceur, il y en a dans ce seul en scène aussi fin et drôle que Jérôme Commandeur est enrobé (« on ne va pas parler de mon poids pendant deux heures… »). De l’autodérision aussi, donc ! C’est avec une ironie à la fois vacharde et délicate que ce grand gaillard dégomme les petits travers et

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Danse avec les stars 10 : le jury « absolument vert de rage » depuis l’élimination de Clara Morgane
VIDEO Bernard Tapie réagit avec humour à l'annonce de sa mort par Le Monde
Louis Tomlinson : l’ex One Direction s’exprime pour la première fois sur les décès de sa mère et de sa soeur
INFO VOICI Laeticia Hallyday en couple : comment elle s’organise pour voir Pascal Balland à Paris
Bernadette Chirac : pourquoi elle voulait absolument « partir » avant Jacques Chirac