Humiliations, sévices, agressions antisémites : l’enfer d'un Français dans les prisons turques

·1 min de lecture

Depuis trois ans, Fabien Azoulay, Français juif et homosexuel de 43 ans, subit des sévices dans les prisons turques. Il a été condamné à 16 ans et 8 mois de prison pour avoir acheté 2 litres de GBL sur un site Internet depuis Istanbul. Ses avocats demandent son transfèrement en France. Et dénoncent l’inaction du Quai d’Orsay.

" C'était tellement affreux, Julie*. Du sang partout... " Coincé dans l’enfer des geôles turques depuis plus de trois ans, Fabien Azoulay est au bord de la crise de nerf. Il multiplie les courriers alarmistes à ses proches. Pourtant en septembre 2017, c’est à la base pour de simples implants capillaires que ce gérant de spa tout juste quadragénaire a pris un vol en direction de la Turquie, ce nouvel eldorado où des Français atteints de calvitie se font faire une réduction de tonsure à prix cassés. Mais son bref périple a viré au film catastrophe : après seulement quelques jours, il a été arrêté pour trafic de stupéfiants. Le 27 février 2018, la cour d’assises d’Istanbul l’a condamné à 16 ans et 8 mois d'emprisonnement, au terme d’un procès expéditif qui n’a duré que quelques minutes. Commande de GBL sur InternetCe que lui reproche la justice turque ? D’avoir, depuis sa chambre d’hôtel, commandé sur un site Internet lituanien deux litres de GBL (gamma-butyrolactone), une drogue à la mode dans les clubs gays. On s’en dissémine sur la langue et elle provoque rapidement euphorie et excitation sexuelle. Problème : ce solvant industriel, à l'origine...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?