Humiliée par le père de Meghan Markle, la famille royale d'Angleterre oscille entre l'embarras et l'agacement

Dernière entorse aux traditions: ce samedi 19 mai, la fiancée du prince Harry, ex-actrice hollywoodienne déjà mariée et petite dernière d'une famille dysfonctionnelle, entrera dans la chapelle Saint-George sans son père, empêtré dans un scandale médiatique... Le rebondissement de trop pour Elisabeth II et les Windsor?

Sale temps au dessus du château de Windsor, où les cœurs devaient être à la fête. Alors que le palais de Kensington vient d’enjoindre la presse britannique à témoigner « respect et empathie » envers la famille Markle « dans la situation compliquée qu’elle traverse », Elisabeth II et son époux, le prince Philip, ne décolèreraient pas.

Moins de quatre jours après avoir présenté l’Acte de consentement, document signé de sa main par lequel elle approuve officiellement le mariage de son petit-fils Harry et de Meghan Markle, prévu ce samedi 19 mai, la reine a donc été informée que Thomas Markle, père de la future mariée, ne conduirait pas cette dernière jusqu’à l’autel de la chapelle Saint-George. Ultime volte-face, précipitée par la révélation d’une fausse paparazzade à laquelle il aurait accepté de participer moyennant finances. Autant de clichés ridicules le montrant en plein préparatifs des (...) Cliquez ici pour voir la suite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages