Hulot répond aux attaques de Sarkozy contre lui et Greta Thunberg

L'ancien ministre de l'Écologie a renvoyé Nicolas Sarkozy à sa

POLITIQUE - “Irresponsable”, “abject”... L’ancien ministre de l’Écologie ne manque pas d’adjectifs pour répondre à Nicolas Sarkozy. Dans Passions, paru au mois de juin, l’ancien chef de l’État s’en était durement pris à Nicolas Hulot, qualifiant notamment sa démission de “caprice”. Surtout, l’ancien chef de l’État en avait remis une couche lors de son intervention au Medef.

Se moquant ouvertement de l’ancien ministre, il avait déclaré: ”Il y avait un ancien ministre de l’Écologie dont j’ai oublié le nom, qui dans la même journée a dit: ‘Dans 10 ans, il n’y aura plus que des voitures électriques. Dans 10 ans, on fermera toutes les centrales nucléaires’. Les voitures électriques n’ont pas besoin d’électricité, c’est bien connu”.

Nicolas Sarkozy en avait également profité pour ironiser dans un raclement de gorge sur Greta Thunberg, “si sympathique, si souriante, tellement originale dans sa pensée...”

Interviewé dans le cadre de l’émission “Pardonnez-moi” sur la RTS, Nicolas Hulot lui a répondu sur un ton tout aussi tranchant. L’ancien ministre de l’Écologie accuse notamment Nicolas Sarkozy d’avoir proféré des mensonges et délibérément transformé ses propos sur les voitures électriques. “J’ai du mal à qualifier ça tellement ça me semble abject. Il a mis dans ma bouche des choses que je n’ai pas promises. J’avais planifié les choses totalement différemment. Il utilise une arme terrible dans la bouche d’un ancien président, un mensonge absolu”, rétorque Nicolas Hulot qui juge Nicolas Sarkozy “irresponsable”.

Enfin sur Greta Thunberg, l’ancien présentateur d’Ushaïa renvoie l’ex-chef de l’État à son absence de propositions et à sa “suffisance”: “Il y a un raffinement dans le mépris et la suffisance. Cet homme qui s’est moqué de Greta Thunberg crache sur la jeunesse. (…) Il n’a aucune proposition, aucune expression intelligente compte tenu du contexte écologique. Heureusement que la suffisance épargne de la honte”.

À voir également sur Le HuffPost:

... Retrouvez cet article sur le Huffington Post