Huit mois de prison pour avoir participé à l'invasion du Capitole

·2 min de lecture

Paul Hodgkins, un habitant de Floride âgé de 38 ans, a été condamné à huit mois de prison pour avoir participé à l'invasion du Capitole, le 6 janvier dernier.

T-shirt et drapeau «Trump 2020», Paul Hodgkins se trouvait, le 6 janvier dernier, au Sénat. L'habitant de Floride vient d'être condamné à huit mois de prison pour avoir participé à l'invasion du Capitole, événement qui a interrompu la certification des résultats de l'élection présidentielle. C'est de cette accusation qu'il a plaidé coupable le mois dernier, assurant être «sincèrement plein de remords et de regrets». «Je ne dis pas ça parce que je fais face aux conséquences de mes actes mais à cause des dommages causés par l'incident de ce jour-là, la façon dont ce pays que j'aime a souffert», a-t-il déclaré au juge Randolph Moss, cité par «USA Today». «C'était une décision bête de ma part pour laquelle j'assume la totale responsabilité. Je ne trouverai pas d'excuses», a ajouté celui qui encourait une peine de 15 à 21 mois de prison -les avocats du ministère de la Justice avaient appelé à une peine de 18 mois pour «envoyer un message clair aux potentiels futurs émeutiers que lorsqu'ils se feraient arrêter, ils seraient tenus pour responsables».

Mais le juge, face aux remords de l'accusé, a opté pour cette condamnation plus faible : «Il est essentiel d'envoyer le message, de montrer que ce type de comportement est absolument inacceptable et que de graves dommages ont été causés à notre pays. Mais en même temps, je ne crois pas que M. Hodgkins, outre les mauvaises décisions prises ce jour-là, pose une menace.» La condamnation à huit mois de prison sera suivie de deux ans de libération conditionnelle.

À lire : Mis en examen pour l’invasion du Capitole, un quinquagénaire se suicide

Près de 550 mises en examen

Au total, rappelle CNN, près de 550 personnes ont été mises en examen pour leur participation à l'invasion du(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles