Huit Français sur dix veulent que la démarche de grands débats se poursuive à l'avenir, selon un sondage

franceinfo
45% des Français interrogés voudraient cependant que le processus soit plus léger à l'avenir, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro".

Huit Français sur dix (79%) veulent que la démarche de grands débats nationaux se poursuive à l'avenir, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 14 mars, à la veille de la fin des débats en régions et à quatre jours de la clôture des contributions en ligne.

Un peu moins de la moitié des personnes interrogées (45%) voudrait cependant que le processus soit plus léger à l'avenir. Un tiers (34%) souhaite en revanche que les futures consultations se déroulent à l'identique.

La démarche de grands débats nationaux est plébiscitée toutes tendances politiques confondues. Sept sympathisants LR sur dix (71%) et autant du côté du Rassemblement national en redemandent. Du côté des sondés se disant proches de LREM, 78% d'entre eux sont favorables à la poursuite de la démarche. A gauche, huit PS sur dix (82%) et même près de neuf Insoumis sur dix (87%) y ont pris goût et veulent poursuivre.

Des doutes sur la finalité du grand débat

Mais cette appétence au débat n'empêche pas le doute quant à la finalité du processus. Plus des deux tiers des Français (68%) estiment que tout cela ne débouchera pas sur des mesures utiles pour le pays. Sept sondés sur dix (71%) estiment même que le grand débat national n'a pas été mené de façon indépendante du pouvoir et autant qu'il n'a pas permis d'appréhender tous les sujets.

Ce sont les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi