Les huit dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées

© Alexandra Mazur/University of Go

Les huit dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde, dépassant toutes de plus de un degré les températures de l'ère pré-industrielle, selon le rapport annuel du programme européen sur le changement climatique Copernicus (C3S) publié mardi.

Au niveau mondial, l'année écoulée se classe au cinquième rang, seulement battue par des années récentes, et a encore été marquée par un cortège de phénomènes extrêmes qui illustrent les conséquences du réchauffement climatique.

En dépit de l'influence refroidissante du phénomène climatique La Niña, l'année 2022 est "environ 1,2°C" plus chaude que la période 1850-1900, avant que la révolution industrielle ne produise ses effets sur le climat, affirme le C3S.

En Europe, continent où le réchauffement observé est le plus rapide, 2022 se classe comme la "deuxième année la plus chaude", mais les mois d'été constituent un nouveau record pour tout le continent, très largement battu en Grande-Bretagne et aggravé par un déficit de pluie exceptionnel en Espagne, France ou Portugal.

Dans ces pays, ainsi qu'en Suisse, Croatie ou Bosnie-Herzégovine, l'année 2022 dans son ensemble constitue même un nouveau record absolu de chaleur depuis le début du relevé des mesures.

De "grandes parties du Moyen-Orient, d'Asie centrale et de Chine, de Nouvelle-Zélande, d'Afrique du Nord et de la Corne de l'Afrique" ont aussi établi un nouveau record annuel, acte le C3S.

"Conséquences dévastatrices"

Outre les températures, la p...


Lire la suite sur ParisMatch