Huit choses à savoir avant d'opter pour un régime cétogène

·1 min de lecture

Peut-on ne manger que du gras et maigrir malgré tout ? C'est l'ambition du régime cétogène, qui favorise les lipides. Mais attention, ce n'est pas une habitude alimentaire à prendre du jour au lendemain. Catherine Lacrosnière, médecin nutritionniste à Paris et invitée d'Europe 1, jeudi midi, est là pour guider les personnes tentées par ce régime et mettre en garde contre les dangers que cette diète présente dans certains cas*. Voici son éclairage et ses recommandations pour parvenir à l'adopter sans risques et atteindre la cétose, le moment où le corps commence à puiser dans ses graisses.

De quand date le régime cétogène ?

"C'est très ancien, ça a plus de 100 ans. Il était utilisé au niveau hospitalier pour les enfants et même pour les épileptiques en règle générale, mais surtout les enfants qui n'avaient pas deux récepteurs au glucose au niveau du cerveau. Ils convulsaient donc. On s'est dit qu'en changeant de carburant, en leur donnant ces corps cétoniques issus des graisses, les convulsions allaient se calmer. C'est ce qui a marché. Et puis sont arrivés dans les années 1950 les médicaments contre l'épilepsie. Le régime cétogène est tombé en désuétude. Ces dernières années, cette alimentation a repris vigueur. On en parle pour perdre du poids, mais aussi pour limiter ou accompagner certaines maladies neurologiques."

Que peut-on manger ?

"Pour atteindre la cétose, on peut prendre de la viande, du poisson… Et puis, pour une fois, on peut prendre des viandes un peu plus grasses...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles